Le pape prévu en visite aux institutions Européennes

NOTE: Cette vidéo a été postée à postériori, c-à-d après que l’évènement eu lieu. Toutefois, pour ceux ou celles qui n’ont pas pu assister, vous n’auriez rien manqué puisque vous pouvez accéder sur KTO à la rediffusion de cet évènement historique intégrale via l’adresse http://www.ktotv.com/cms/pape-francois-strasbourg et qu’en deuxième partie,  elle révèle avec le droit local spécial, la spécificité Alsace-moselle profondément ancrée qui permet de comprendre pourquoi les élus alsaciens défendent l’identité culturelle franco-allemande de l’Alsace de longue date.

EDIT:Je vous mets le lien direct vers la vidéo ici pour le téléchargement direct.

—TRANSCRIPT–
La visite du pape François est prévue dans la ville française de Strasbourg, juste à la frontière avec l’Allemagne. Il  s’adressera aux institutions européennes ce mardi 25 Novembre – ce qui constituera le plus court voyage à l’étranger jamais réalisé par un Pontife, ce  qui a déçue la communauté catholique de la ville.

Lors de sa visite de moins de quatre heures, le pape devrait s’adresser aux membres du Parlement Européen (MPE) et donner un discours devant le Conseil de l’Europe, mais il ne visitera pas le centre de Strasbourg, dont sa cathédrale qui célèbrera le millénaire de ses fondations.

Le pape a annoncé une visite officielle en France en 2015, mais la décision a néanmoins causé une certaine déception dans la communauté catholique locale.

« C’est une déception je crois, mais je crois qu’il a aussi ses raisons pour décider cela. Il est tout à fait sage et il sait ce qu’il fait, mais nous avons bien voulu qu’il soit là, » a dit une fervente quittant
l’ imposante cathédrale ce dimanche.

« Nous avons appris, c’était quand ? je pense fin septembre qu’il ne viendrait pas du tout en ville
consacrer son voyage aux instances européennes pour un discours type et un seul message
nous ne voulons pas mélanger l’aspect pastoral et les aspects diplomatiques et politiques », a déclaré le vicaire épiscopal Jean-Luc Lienard.

« Nous avons été déçus ; mais la déception ne fait pas tout. Le pape va dire des choses importantes qui rejoignent notre vocation ici, à Strasbourg, » a-t-il ajouté.

La région Alsace, dont Strasbourg est la capitale, et la région voisine de la Moselle ont un droit local spécial datant de 1801, publié sous Napoléon Bonaparte, qui régit les relations entre la région et le Saint-Siège. Parce que l’Alsace et de la Moselle étaient partie de l’Allemagne où la France a embrassé la laïcité et lors de la fin au Concordat, les régions ont conservé l’arrangement quand elles ont ensuite été réintégrées dans le pays.

Mr Eric Sander, spécialiste du droit local en Alsace et en Moselle, a déclaré cette relation particulière accentuée d’excitation à la visite du pape François.

« Il y a l’effervescence puisque le concordat a plus de deux siècles, c’est un des plus vieux d’Europe je crois d’ailleurs aujourd’hui  qui organise cette religion catholique en France en particulier et il y a un attachement très profond des Alsaciens-mosellans, mais en particulier des  catholiques en particulier, à cette règlementation locale sur les cultes. Cela participe de l’identité culturelle et surtout religieuse des trois départements », a déclaré Mr Sander.

La ville prévoit d’installer un écran géant à l’intérieur de la cathédrale pour permettre aux résidents locaux de suivre les discours du Pontife en direct,  le public hormis les membres, n’étant même pas autorisés à se rassembler devant les institutions.

Une zone limitée, à proximité du Conseil de l’Europe sera ouverte aux personnes qui ont passé un contrôle de sécurité, mais elles ne seront pas autorisés à s’approcher du pape.

Les fonctionnaires ont déclaré que les mesures de sécurité prises pour cette visite étaient parmi les plus élevées qu’ils ont vu pour un chef d’État.

La dernière visite d’un pape au Parlement Européen remonte à 1988, lorsque Jean-Paul II a prononcé un discours qui a été perturbé par l’ancien dirigeant d’Irlande du Nord et le député Ian Paisley.

Le pape François a déjà annoncé une autre visite en France l’année prochaine, mais n’a pas encore dit s’ il va revenir à Strasbourg.

ENGLISH : http://www.ntd.tv/en/news/world/europe/20141124/248981-pope-francis-to-visit-european-institutions-in-strasbourg.html